NEWS

Zimbabwe : nouvelle collaboration avec le HDC

Collaboration du COLEACP avec le Conseil de Développement Horticole du Zimbabwe

Un dialogue très productif entre le COLEACP et le Conseil de développement horticole du Zimbabwe (Mme Linda Nielsen, PDG, et M. Stanley Heri, président) a abouti à la signature d’un protocole d’accord et d’un plan d’action. L’accord prévoit un soutien technique et un renforcement des capacités par le biais du programme Fit For Market, afin de promouvoir le développement des petits exploitants par le biais de l’horticulture et des programmes de plantations satellites.

Le président du HDC, M. Stanley Heri, de la Zimbabwe Export Produce Growers Association, ancien président du COLEACP (2004-10), a une connaissance approfondie du secteur horticole de la région.

M. Heri a déclaré au COLEACP que « le Zimbabwe a le potentiel pour retrouver son statut de « grenier de l’Afrique » car le gouvernement, conscient du rôle stratégique du secteur en termes de contribution au développement économique, à l’emploi rural et à la sécurité alimentaire, soutient et facilite la relance du secteur. ”

Le HDC a été nouvellement créé en 2020 en réponse aux défis du secteur tels que les politiques macroéconomiques peu favorables aux utilisateurs, la fragmentation du secteur, l’isolement international, les lacunes en matière de connaissances et d’informations – et la Covid-19. Le secteur de la fleur coupée a été particulièrement touché, terminant la saison prématurément en raison de la perturbation et de la fermeture subséquente du système d’enchères néerlandais et de la mise au sol des vols de passagers.
Le COLEACP travaillera avec le HDC pour soutenir le renforcement des capacités dans le secteur.

Stan Heri
Selon M. Heri, « Le secteur horticole zimbabwéen est actuellement caractérisé par d’importantes lacunes en matière de connaissances, d’informations et de compétences. Le COLEACP a pour stratégie de s’attaquer à ces facteurs critiques de réussite par le biais de la formation. Deuxièmement, le développement d’un site web est vital pour améliorer le profil du secteur au niveau local, régional et international. »

M. Heri énumère les problèmes critiques suivants auxquels le secteur sera confronté en 2021 :

  • Création d’un environnement favorable aux entreprises et amélioration de la facilité de faire des affaires par des réformes politiques appropriées.
  • Coordination accrue des initiatives de développement du secteur
  • Mise en réseau accrue des parties prenantes au sein du secteur et avec la communauté internationale.
  • Augmentation du volume et de la diversité des cultures horticoles produites par un agriculteur donné par mois, augmentation du revenu du ménage, amélioration des moyens de subsistance et de la sécurité alimentaire du ménage.
  • Augmentation des recettes d’exportation par agriculteur et pour l’économie nationale.
  • Mise en œuvre efficace de la stratégie du HDC et du plan national de relance et de croissance de l’horticulture, ce qui nécessitera une utilisation efficace des ressources humaines et financières.
  • Investissement dans le développement des infrastructures et de la logistique en fonction des prévisions de croissance de la production, tant pour le secteur intérieur que pour le secteur des exportations.
  • Accès à de meilleures incitations à l’investissement et accès au financement pour l’amélioration du capital par les producteurs et exportateurs horticoles.
  • Croissance sur les marchés traditionnels et augmentation des nouveaux marchés d’exportation dans de nouvelles destinations, par exemple les États-Unis, l’Asie, le Moyen-Orient et l’Extrême-Orient.
  • Augmentation du nombre d’agriculteurs pratiquant des pratiques agricoles durables et intelligentes face au climat, spécifiques à leur secteur.

La stratégie 2021-2025 du HDC est intitulée « Croissance et transformation – façonner l’avenir de l’horticulture du Zimbabwe ». Association du secteur privé formée en 2020, le Conseil réunit des producteurs et des exportateurs d’horticulture pour représenter les intérêts du commerce d’exportation horticole au Zimbabwe, en promouvant et en soutenant la croissance durable des exportations horticoles. Les membres du HDC comprennent des producteurs individuels, des groupes de producteurs, des syndicats d’agriculteurs, des entreprises d’exportation, des entreprises horticoles et des fédérations d’agriculteurs.

HDC soutient le cadre de la politique agricole nationale du Zimbabwe et le plan de relance de l’horticulture de 2 milliards de dollars US (CITE, 7 octobre 2020), qui vise 1,8 million de ménages ruraux. Le plan prévoit la réalisation d’une économie horticole rurale annuelle de 1,217 milliard de dollars US d’ici 2025, qui atteindra 3,5 milliards de dollars US d’ici 2030, ce qui équivaudrait à un revenu de 675 et 2 000 dollars US par ménage en 2025 et 2030, respectivement.

Vous pouvez trouver leur newsletter de janvier-février ici.

Le programme Fit For Market est mis en œuvre par le COLEACP dans le cadre de la coopération au développement entre l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et l’Union européenne.



Translate »