NEWS

Togo : 22 jeunes mis à l’honneur lors de la clôture du projet « Pépinière de responsables techniques »

Le 10 juin dernier, s’est déroulé l’évènement de clôture du projet « pépinière de responsables techniques » mis en œuvre au Togo de juin 2020 à février 2021. Le projet a été mis en œuvre par le COLEACP en collaboration avec des entreprises togolaises dans le cadre du Projet STDF Togo. La DUE, la GIZ, la Direction de Protection des Végétaux et l’APROTELF sont les autres partenaires qui étaient associés pour l’occasion. Après les discours officiels et les témoignages des différentes parties prenantes dont les experts formateurs, les 22 jeunes participants au projet ont tous reçu leur certificat sous le regard attentif et bienveillant des membres de l’équipe du COLEACP présents à distance via zoom.

Les 22 apprenants, formés en 2020 et 2021 de manière théorique et pratique, ont, grâce à leur implication et leur motivation, suivi l’entièreté du cycle de formation malgré la période COVID 19. Mme Dorothée Vandeleene, du service Formation du COLEACP a salué cet aboutissement et « garde un souvenir précieux de l’enthousiasme, de la motivation et de l’endurance des 22 jeunes formés ». Elle a également salué la disponibilité sans faille des formateurs tout au long de cette aventure.

Mr Bodomziba Tchala, relais du COLEACP au Togo, ainsi que Mr Jeremy Knops, Délégué Général du COLEACP ont introduit l’événement en soulignant le volet innovant et exemplaire de l’initiative et de ses résultats ; ce qui devrait permettre de la reproduire dans d’autres pays. Mr Agbenu de la GIZ et M. Varenne de la Délégation de l’Union européenne au Togo ont remercié le COLEACP, les acteurs de ce projet ainsi que les jeunes participants pour leur engagement et leur travail.

Lors de son intervention Mr Varenne a exprimé sa satisfaction sur trois points clefs : (i) le projet constituait une réponse claire aux besoins des entreprises togolaises ; (ii) la formation a été entièrement encadrée localement ; utiliser les ressources humaines du Togo permet de créer des opportunités d’emplois ; (iii) le projet a accordé une haute importance l’horticulture biologique mais aussi à l’usage raisonné des intrants. Pour l’Union européenne, « la préservation de l’environnement est « consubstantielle à une agro-industrie durable au Togo ».

Les formateurs et participants ont pu également témoigner de leur expérience du projet. Selon un des participants : « Cette formation a été précise, concise, technique et a englobé l’essentiel » ; « Nous sommes aptes à répondre aux besoins du secteur horticole au Togo et à contribuer à son développement. » Du côté des formateurs, ANANI Combe Selom, formateur et chef d’entreprise, a également exprimé sa satisfaction : « en ma qualité de chef d’entreprise, je suis satisfait de voir que trois de nos agents ont vu leurs capacités renforcées tout au long de cette formation. C’est une très belle initiative que je désire pérenne pour le meilleur des entreprises ». Il qualifie ces jeunes comme « motivés et engagés » ce qui selon lui « augure d’une belle relance du secteur horticole togolais ».

Dans le cadre du suivi des activités du projet Pépinière, un groupe WhatsApp de types Speedating a été créé dans le but de faciliter les rencontres entre les jeunes participants en recherche d’emplois et les employeurs.

Retrouvez l’ensemble des CV des 22 participants au projet sur notre site internet destiné aux activités du COLEACP au Togo.

Cet événement de clôture s’est déroulé dans le strict respect des mesures sanitaires de lutte contre la Covid-19 en vigueur au moment de sa tenue.

Cette activité a été organisée dans le cadre du projet de renforcement du système de contrôle et de certification phytosanitaires pour la filière fruits et légumes du Togo, financé par le Fonds pour l’application des normes et le développement du commerce (STDF) et mis en œuvre par le COLEACP.



Translate »