NEWS

Tanzanie : Un partenariat pour un programme de formation horticole

Quatre partenaires construisent un programme de formation pratique en horticulture

Le COLEACP travaille en collaboration avec l’Association horticole de Tanzanie (TAHA), l’Institution africaine des sciences et technologies Nelson Mandela (NM-AIST) et le Centre mondial des légumes (WorldVeg) en vue de créer un programme accrédité de formation pratique en horticulture en Tanzanie.

Une réunion de travail a récemment eu lieu entre les partenaires et l’équipe d’experts du COLEACP. Au cours des premiers mois de 2021, cette équipe du COLEACP apportera un soutien direct à la cartographie et à l’évaluation des besoins nécessaire pour définir et établir le programme de formation, dans le cadre des deux programmes « Fit For Market ». Le processus suivra l’approche « Emplois-Compétences-Formation » du COLEACP, sous la direction du professeur Bruno Schiffers.

L’approche du COLEACP en matière d’emploi, de compétences et de formation
Cette approche analyse d’abord les situations de travail dans toutes les fonctions/professions impliquées dans la production et la transformation horticoles. L’objectif est de s’assurer que les prestataires de formation présentent une offre de formation en rapport direct avec les besoins de compétences identifiés.

En juin 2020 à Arusha, les partenaires ont confirmé leur collaboration pour établir et gérer un programme accrédité offrant des cours certifiants et diplomants. Le programme vise à former des professionels de l’horticulture compétents, prêts à entrer sur le marché, tout au long de la chaîne de valeur en Tanzanie et dans d’autres pays d’Afrique orientale et australe.
Les quatre partenaires travaillent ensemble à la mise en œuvre d’un programme de développement des compétences axé sur le marché. Cela permettra de combler le déficit de compétences des diplômés et des professionnels de l’agriculture (et plus particulièrement de l’horticulture) en Tanzanie, qui constitue un obstacle à la réalisation du plein potentiel de l’industrie horticole pour le pays.

  • TAHA, une association d’acteurs du secteur horticole privé tanzanien, a pour objectif de promouvoir une industrie horticole inclusive, innovante, compétitive et durable en Tanzanie, en développant un environnement favorables aux entreprise et en fournissant des services techniques, notamment des services de développement horticole, et des services de développement marchés.
  • Le NM-AIST contribue au développement d’une masse critique d’experts de haut niveau en science, en ingénierie, en technologie et innovation, de techno-preneurs, de capitaines d’industrie et de responsables de l’innovation en science, en ingénierie, en technologie et innovation pour la Tanzanie et l’Afrique subsaharienne.
  • WorldVeg (anciennement le Centre asiatique de recherche et de développement sur les légumes, AVRDC) est un institut international à but non lucratif de recherche et de développement sur les légumes. Il mobilise des ressources des secteurs public et privé, et travaille en partenariat dans le cadre de la recherche et du développement, dans l’optique de réaliser le plein potentiel des légumes, pour des vies plus saines et des modes de vie plus résilients.


Translate »