NEWS

Trouver des alternatives pour lutter contre les ravageurs et les maladies prioritaires en horticulture

Les activités de recherche et d’innovation du COLEACP visent à garantir que des solutions sont mises à la disposition des agriculteurs pour lutter contre les ravageurs et les maladies prioritaires

Défis à relever suite à l’interdiction de PPP dans l’UE

Chaque année, l’utilisation de nombreux produits de protection des plantes (PPP) est affectée par des changements réglementaires, plus précisément, les modifications des autorisations et des limites maximales de résidus (LMR). Cela a un impact direct sur les producteurs qui doivent souvent modifier leurs méthodes de production (bonnes pratiques agricoles – BPA) pour se conformer aux nouvelles règles. Toute non-conformité peut entraîner l’interception et la destruction des marchandises, et donc causer une perte financière importante ainsi qu’une atteinte à la réputation de l’entreprise.

Il est donc essentiel que les producteurs se tiennent constamment informés et procèdent aux ajustements nécessaires, en temps voulu, pour assurer la conformité avec les réglementations. Ceci implique généralement une adaptation des BPA, ou le recours à des méthodes de lutte alternatives.

Ce n’est cependant pas une tâche facile. De nombreux PPP récemment interdits dans l’UE ont été largement utilisés pendant de nombreuses années comme substances à large spectre, peu coûteuses et très efficaces. De plus, dans de nombreux cas, il n’existe actuellement aucune alternative comparable.

Dans cette optique, les activités de recherche et d’innovation du COLEACP visent à garantir que des solutions sont mises à la disposition des agriculteurs pour lutter contre les ravageurs et les maladies prioritaires en horticulture.

Invitation à participer
Ce travail est un processus participatif et itératif où toutes les parties prenantes (agriculteurs, gouvernements, ONG, fabricants de PPP, etc.) sont invitées à contribuer à l’identification des activités de recherche et d’innovation les plus pertinentes. Si vous voulez en savoir plus, contactez-nous à l’adresse suivante : network@coleacp.org

Le COLEACP soutient la recherche de nouvelles alternatives

Le service de recherche et d’innovation du COLEACP agit comme un courtier en recherche (« research broker »), en rassemblant une diversité de ressources pour adapter et diffuser les technologies et les solutions qui contribuent à une alimentation sûre et durable. L’une de nos activités principales porte sur la nécessité d’une protection efficace et abordable des cultures dans du secteur horticole des pays ACP. Les changements climatiques et les réformes réglementaires contribuent à poser de sérieux défis aux producteurs, et il est urgent de développer de nouvelles méthodes de lutte contre les nuisibles, ainsi que de faciliter l’accès aux technologies disponibles les plus appropriées et les plus abordables.

Dans le cadre du programme « Fit For Market SPS » financé par l’UE, notre équipe d’experts a établi une liste de priorités (de cultures et d’organismes nuisibles). Les critères de sélection1 comprenaient divers facteurs, notamment les changements réglementaires, mais aussi l’efficacité des solutions existantes, les volumes des échanges (importations/exportations), l’impact social ainsi que le points de vue des agriculteurs (récolté via une enquête menée au sein du réseau du COLEACP).

L’étape suivante consiste à identifier les PPP existants qui ont le potentiel de répondre à ces priorités, mais qui n’ont pas encore été testés ou homologués dans les pays ACP. En réunissant les connaissances des agriculteurs, de la recherche, des startup et des fabricants de PPP, les experts du COLEACP cherchent à identifier les solutions les plus pertinentes et à accélérer leur accès au marché. Le soutien apporté peut comprendre un appui technique, des essais de bio-efficacité, l’établissement de BPA et d’autres types d’appuis en vue de l’homologation dans les pays ACP, ainsi que l’établissement de LMR Codex.

Dans la pratique, ce soutien se traduit par des essais sur le terrain et des études ciblées. Sur base des priorités établies en 2019, le COLEACP met en œuvre un programme d’essais visant à générer les données et les connaissances nécessaires pour accélérer l’homologation des technologies pertinentes.

Essais d’efficacité pour générer des données et accélérer l’homologation

Le tableau 1 résume les essais d’efficacité réalisés depuis le lancement du programme « Fit For Market SPS » en 2019 et prévus pour le premier semestre 2021.

Tableau 1 Essais d’efficacité menés depuis 2019 et prévus pour le premier semestre 2021

Culture Ravageur/maladie Description1 Année Statut
Mangue Anthracnose Essais d’efficacité pour l’homologation d’une solution post-récolte pour contrôler l’anthracnose de la mangue en Afrique de l’Ouest 2019 Terminé
Mangue Anthracnose Essais exploratoire de six biopesticides (screening) 2020 Terminé
Mangue Mouches des fruits Essais exploratoire de quatre biopesticides (screening) 2020 Terminé
Mangue Mouches des fruits & anthracnose Étude scientifique sur les alternatives au PPP en traitement post-récolte pour lutter contre les mouches des fruits et l’anthracnose de la mangue : évaluation de l’impact du traitement à l’eau chaude sur la qualité des fruits 2020 Terminé
Mangue Charançon du noyau Essais exploratoire de PPP pour la lutte contre le charançon du noyau de la mangue et développement de méthodes de suivi des populations 2020/21 En cours
Mangue Anthracnose Essais d’efficacité pour l’homologation d’une solution de traitement en pré-récolte en Afrique de l’Ouest 2021 En cours
Maïs doux La légionnaire d’automne Essais d’efficacité pour l’homologation de PPP en Afrique de l’Ouest 2021 En cours
Leafy vegetables Ailes blanches Essais exploratoires pour identifier des solutions alternatives pour la lutte (screening) et valider un itinéraire technique en utilisant des PPP déjà homologués 2021 En cours
Mangue Mouches des fruits Essais d’efficacité pour l’homologation d’un PPP en Afrique de l’Ouest 2021 Prévu
Avocat Faux carpocapse Essais d’efficacité pour l’homologation de PPP au Kenya 2021 Prévu
Capsicum Faux carpocapse Essais d’efficacité pour l’homologation de PPP au Kenya 2021 Prévu
Avocat Mouches des fruits Essais d’efficacité pour l’homologation de PPP au Kenya 2021 Prévu
Capsicum Mouches des fruits Essais d’efficacité pour l’homologation de PPP au Kenya 2021 Prévu
1 Les connaissances/données générées dans une zone géographique donnée sont également destinées à être partagées ou répliquées à l’ensemble des pays ACP.

Étude ciblée sur les alternatives au chlorpyriphos

Le 13 novembre 2020, les LMR européennes du chlorpyriphos et du chlorpyriphos-méthyle ont été fixées à la limite de détermination (LD) de 0,01 mg/kg (règlement (CE) n° 2020/1085). Dans la pratique cela signifie que ces PPP ne peuvent plus être appliqués après cette date, si leur utilisation est susceptible de laisser des résidus. De plus, l’inscription du chlorpyrifos sur la liste des polluants organiques persistants de la Convention de Stockholm est également en cours de discussion.

Le COLEACP a lancé une étude des utilisations du chlorpyrifos dans l’horticulture des pays ACP afin de déterminer où les problèmes les plus critiques sont susceptibles de se poser et où il est possible d’apporter un soutien en proposant des solutions rapides et pratiques. Cette étude documentaire vise à :

  • Identifier les principales utilisations du chlorpyrifos dans l’horticulture des pays ACP, et les cultures/pays susceptibles d’être fortement affectés par la réduction de la LMR
  • Identifier les substances de remplacement potentielles
  • Documenter les méthodes de lutte existantes, dans le cadre d’un système de lutte intégrée contre les ravageurs
  • Fournir des recommandations aux autorités réglementaires et à l’industrie sur les solutions alternatives qui pourraient être homologuées
  • Fournir des recommandations à l’industrie et aux organismes de recherche sur les besoins futurs en matière de recherche.

L’étude devrait également révéler les domaines dans lesquels le COLEACP peut mettre en œuvre des essais en champs pour soutenir le processus de mise à disposition de solutions adaptées le plus rapidement possible.

Travaux futurs

Le COLEACP continuera d’actualiser son programme de recherche en fonction des priorités mises en évidence par ses bénéficiaires et des changements réglementaires. Dans le cadre de son nouveau programmeNExT Kenya, financé par l’UE, un exercice de priorisation est en cours afin d’établir le planning des essais d’homologation pour les trois années à venir et de cibler des solutions alternatives pour les cultures mineures.

Restez informés : E-GAP et FlashInfo

Le suivi des autorisations de PPP et des modifications de LMR est complexe et long, mais il est essentiel pour s’assurer du respect de la réglementation.

Le COLEACP a répondu à ce besoin en mettant à votre disposition E-GAP sa base de données sur les LMR et les bonnes pratiques agricoles. Unique en son genre, elle vous permettra, en toute simplicité, de trouver les LMR actualisées de l’UE et du Codex, ainsi que les informations disponibles sur les BPA pour vous aider à assurer la conformité dans les conditions locales.

Cet outil simple d’utilisation est complété par des bulletins périodiques « Flash Info » qui mettent en évidence les changements réglementaires essentiels et les recommandations adaptées, dès leur publication officielle.

1Les critères de sélection comprenaient : les volumes des échanges (import/export), l’impact social, les cultures prioritaires pour le COLEACP, la pression des ravageurs, les interceptions (EUROPHYT), les dépassements de LMR (RASFF), les changements réglementaires (UE et Codex), l’efficacité des solutions existantes, la disponibilité de BPA, la gestion de la résistance, l’homologation dans les pays ACP, etc.



Translate »