NEWS

Sénégal : Formation à la production de compost à partir des déchets de la filière mangue

Le travail récent du COLEACP avec les producteurs et transformateurs de mangues au Sénégal s’est concentré sur la récupération et la quantification des déchets de mangues. Le compostage a été identifié comme une solution clé pour la valorisation des déchets organiques produits par les entreprises.

Bien que cette solution soit relativement simple, sa mise en œuvre sur un site de production à grande échelle nécessite des connaissances théoriques et pratiques spécifiques.

Le COLEACP, via son programme Fit For Market SPS, fournit des formations et des conseils aux entreprises de production/transformation de mangues en Casamance. Ces activités contribuent à la mise en œuvre par l’ONUDI du projet « Investissements pour de nouvelles opportunités d’emploi au Sénégal » (INOE-Sénégal), financé par la GIZ, afin de renforcer les aspects environnementaux et sociaux du secteur sénégalais de la mangue, améliorant ainsi sa compétitivité.

Ainsi, les 3 et 4 novembre 2021, une formation théorique et pratique a été proposée aux responsables de production et de station de conditionnement de onze entreprises de Casamance (Sénégal) actives dans la filière mangue. Elle s’inscrit dans les stratégies d’adoption de pratiques commerciales saines et écologiquement durables par les jeunes, les femmes et les petits exploitants agricoles pour créer des emplois et des revenus.

Les objectifs de cette formation étaient de :

  • Comprendre l’importance des techniques de compostage pour augmenter la rentabilité et la durabilité environnementale ;
  • Acquérir une bonne connaissance de tous les paramètres ayant un impact sur la maturation et la qualité du compost ;
  • Être capable de concevoir, de mettre en place et de maintenir une installation de production de compost à grande échelle ;
  • Être capable d’utiliser le compost de manière adéquate comme engrais et amendement du sol.

Le COLEACP tient à féliciter les vingt personnes formées : sept professeurs/étudiants du Lycée Technique Agricole Émile Badiane (LTAEB) de Bignona (Casamance) et 13 techniciens d’entreprises.

Cette activité, mise en œuvre par le COLEACP et par l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), contribue au GIZ projet « Investissement pour de nouvelles opportunités d’emplois » (INOE). Elle a été soutenue par le programme Fit For Market SPS, mis en œuvre par le COLEACP dans le cadre de la coopération au développement entre l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et l’Union européenne.



Translate »