NEWS

Sénégal : Atelier sur la méthodologie de mise à jour des listes nationales d’organismes nuisibles réglementés

En Mars, un atelier hybride s’est tenu, regroupant des participants (experts et représentants d’Organisations nationales de protection des végétaux ‒ONPV) du Sénégal et de la Guinée à Dakar, et des participants, à distance, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire.

Cet atelier visait les finalités suivantes :

  • Faire l’état des lieux de la situation des pays participants en ce qui concerne l’établissement et la mise à jour de leurs listes nationales d’organismes nuisibles réglementés ;
  • Favoriser un partage d’expériences et de bonnes pratiques entre experts et cadres des ONPV des pays participants ;
  • Convenir d’une approche méthodologique et opérationnelle pour l’établissement et la mise à jour des listes nationales d’organismes nuisibles réglementés, conformément aux normes internationales pour les mesures phytosanitaires et adaptée au contexte spécifique des pays ACP.
  • Fournir les éléments essentiels pour l’élaboration d’un « Guide pratique pour l’établissement et la mise à jour des listes nationales d’organismes nuisibles réglementés » destiné aux ONPV des pays ACP, en cohérence avec l’outil d’évaluation rapide SPS (R-SAT) et d’autres outils du COLEACP liés au SPS.

En effet, les listes d’organismes nuisibles réglementés sont au cœur des priorités des systèmes phytosanitaires afin de fixer des exigences à l’importation et de protéger les territoires contre l’introduction d’organismes nuisibles. La Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) fait par ailleurs obligation aux parties contractantes, du mieux qu’elles le peuvent, d’établir, de maintenir et de mettre à disposition des listes d’organismes nuisibles règlementés. Les directives de la NIMP n° 19, « Directives sur les listes d’organismes nuisibles réglementés », soulignent l’importance d’établir, de mettre à jour et de communiquer ces listes.

Bien que de nombreuses publications existent sur le sujet, notamment à travers la CIPV et les normes internationales pour les mesures phytosanitaires, il reste difficile pour les Organisations nationales de protection des végétaux (ONPV) en pays ACP d’établir et de mettre à jour leurs listes d’organismes nuisibles réglementés sur une base régulière, faute d’organisation et de méthodologie pratique.

L’atelier a permis aux participants d’aller au-delà des considérations scientifiques, techniques et financières, et d’identifier les principaux facteurs clés de succès pour la conduite du processus d’établissement et de mise à jour des listes nationales d’organismes nuisibles réglementés conformes aux NIMPS en pays ACP. Il s’agira à présent de capitaliser les résultats obtenus dans le cadre des activités en cours de développement dans le cadre de la collaboration du COLEACP avec la CIPV et le CABI, notamment pour l’accès aux outils pratiques développés par le CABI, à travers l’organisation de formations des experts du réseau du COLEACP à l’utilisation de ces outils au profit des ONPV partenaires.

Cette activité est soutenue par le programme Fit For Market SPS, mis en œuvre par le COLEACP dans le cadre de la coopération au développement entre l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et l’Union européenne.



Translate »