NEWS

Gestion des déchets pour les transformateurs de mangues en Casamance

Le COLEACP contribue à un projet de l’ONUDI au Sénégal visant à créer une prospérité partagée, en fournissant un soutien pour améliorer la compétitivité du secteur de la mangue sénégalaise et des conseils dans les domaines environnementaux et sociaux.

Le service Recherche & Innovation du COLEACP a travaillé avec des partenaires sénégalais afin de soutenir l’amélioration de la gestion des déchets dans la transformation des mangues. En juillet et août dernier, une équipe technique a ainsi travaillé à l’identification de méthodes appropriées pour la valorisation des déchets et coproduits de la production de mangues. Cette étude consistait à réaliser un inventaire de toutes les technologies disponibles et adaptées au développement de la valorisation des déchets/coproduits dans la filière mangue en Casamance, et à produire un outil de comparaison afin d’aider la filière à développer et mettre en œuvre les solutions les plus adaptables.

En parallèle, le service d’assistance technique du COLEACP a travaillé avec plusieurs entreprises de Casamance pour évaluer, réduire et valoriser les déchets de la filière mangue.

Dans le prolongement de ces deux activités, une session de formation sur le compostage est organisée avec les entreprises casamançaises en octobre. Une brochure technique sur les méthodes de compostage est en cours de réalisation et sera publiée prochainement dans l’e-bibliothèque du COLEACP.

Cette activité, mise en œuvre par COLEACP et soutenue par l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), contribue au projet « Développement industriel inclusif et durable pour la création d’emplois au Sénégal et en Ethiopie ».



Translate »