NEWS

NExT Kenya passe en revue les acquis en matière de sécurité des aliments

En octobre, le programme NExT Kenya a collaboré avec AAA Growers, un exportateur kenyan de fruits et légumes frais, pour faciliter un examen par des experts de la culture de la sécurité sanitaire des aliments et évaluer les exigences à venir en la matière.

AAA Growers espère mettre en œuvre une approche proactive pour mieux comprendre la fraude alimentaire, la défense des aliments et la culture de la sécurité sanitaire des aliments. Cela se fera via une formation spécialisée sur chaque sujet et la révision et la mise à jour des plans actuels et des risques/vulnérabilités associés à la production primaire et à la manipulation post-récolte des produits frais.

Les trois sujets abordés dans ce projet sont relativement nouveaux dans le secteur de la sécurité sanitaire des aliments, mais ont fait l’objet d’une attention croissante ces dernières années en raison d’un certain nombre de cas très médiatisés, tels que le scandale de la viande de cheval en 2013 et le scandale des préparations lactées pour nourrissons en 2008.

  • Fraude alimentaire : le programme d’évaluation de la vulnérabilité et des points de contrôle critiques (VACCP) traite de la « substitution, de la dilution ou de l’ajout frauduleux et intentionnel d’un produit ou d’une matière première, ou de la fausse représentation de la matière du produit, dans le but de réaliser un gain financier en augmentant la valeur apparente du produit ou en réduisant son coût de production ».
  • Défense alimentaire : le programme TACCP (Threat Assessment and Critical Control Points) traite de la « contamination intentionnelle des aliments », également appelée biovigilance ou bioterrorisme.
  • Culture de la sécurité sanitaire des aliments : définie par le GFSI TWG comme « les valeurs, croyances et normes partagées qui influencent l’état d’esprit et le comportement à l’égard de la sécurité sanitaire des aliments dans et à travers une organisation ».

Cette initiative a consisté en une évaluation de la situation actuelle des opérations de AAA Growers, le personnel ayant la possibilité de partager ses commentaires avec l’expert examinateur. Ces éléments ont été pris en compte dans l’élaboration d’une formation sur mesure de 6 jours sur les différentes composantes de la fraude alimentaire, de la défense alimentaire et de la culture de la sécurité sanitaire.

Les participants ont apprécié la formation, qui était nouvelle pour l’entreprise. Ils estiment qu’elle les aidera à mettre en œuvre ces aspects de leur plan de gestion de la sécurité sanitaire des aliments à l’avenir, de sorte que les plans ne soient plus seulement réalisés pour réussir les audits mais qu’ils puissent également apporter une valeur ajoutée à l’organisation.

Un suivi par coaching à distance sera très probablement effectué via le programme NExT Kenya afin de renforcer la viabilité à long terme de cette activité.

 

Cette activité est mise en œuvre par COLEACP et soutenue par le programme NExT Kenya (New Export Trade), établi en collaboration avec la délégation de l’UE à Nairobi et les parties prenantes kenyanes.



Translate »