NEWS

Mali : nouveau profil de marché sur la mangue séchée et le jus de mangue

Un nouveau profil de marché sur la mangue séchée et le jus de mangue du Mali examine les marchés local, régional et européen afin d’identifier des opportunités potentielles de diversification des produits. Le rapport, soutenu par le programme Fit For Market, a été rédigé par le service Études de marché du COLEACP.

Le marché d’exportation de la mangue séchée est en pleine croissance, en particulier avec la demande de produits certifiés biologiques et Fairtrade. L’Afrique du Sud est le principal exportateur de mangue séchée, avec une part de marché estimée à 50 %. Après les pays asiatiques, la région d’Afrique de l’Ouest assure 15 % des importations européennes de mangue séchée, souvent sans conservateurs et/ou avec certification biologique. La consommation européenne de mangue séchée (principalement par le Royaume-Uni et la Suisse) a été estimée à près de 6 000 tonnes par an en 2018, avec une valeur estimée à l’importation de 47 millions d’euros.

Il y a peu de concurrents dans ce secteur au Mali et en Afrique de l’Ouest. Un investissement dans une unité de séchage relativement peu coûteuse permet aux entreprises maliennes de devenir rapidement très compétitives par rapport aux autres acteurs régionaux. Des activités promotionnelles pilotes existent au niveau local au Mali, par exemple via les stations de radio locales qui insistent sur l’origine locale – « Made in Mali ».

Le marché d’exportation du jus de mangue est plus difficile d’accès que celui de la mangue séchée. La purée et le concentré doivent être produits dans le respect de procédures d’hygiène strictes, ce qui nécessite d’importants investissements dans une installation de production à l’échelle industrielle, ainsi qu’un bon contrôle des équipements et processus industriels. Les activités à plus petite échelle produisant du jus pour le marché malien sont moins risquées, mais requièrent le développement d’une gamme de produits disponibles toute l’année. La disponibilité de jus sucrés à bas prix importés de l’Égypte, de l’Espagne, de la Tunisie, du Maroc et du Nigeria crée une forte concurrence.

Au vu de la grande quantité de mangues disponible au Mali et des tendances de consommation mondiale positives, le COLEACP conclut que le segment de marché de la mangue séchée et du jus de mangue est très prometteur.

Le service Recherche et Innovation du COLEACP est occupé à mettre à jour son guide de la production durable de mangues, qui aborde les maladies de la mangue et les problèmes sanitaires et phytosanitaires.

Cette activité est soutenue par le programme Fit For Market SPS mis en œuvre par le COLEACP au sein du Cadre de coopération au développement entre l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et l’Union européenne.



Translate »