NEWS

Mali : Un exportateur de mangues malien bénéficie d’un prêt de 250 000 euros

Le Fonds ABC (Agri-Business Capital) a récemment accordé des prêts à trois entreprises agroalimentaires africaines pour soutenir leurs besoins en fonds de roulement et leur expansion, permettant ainsi d’augmenter l’emploi rural et de garantir l’accès au marché pour les agriculteurs dans leurs secteurs respectifs (African Farming, 3 juin).

Yaffa et frères
Source de l’image : ETS Yaffa et Frères

L’une des entreprises s’étant vu accorder un prêt est l’Etablissement Yaffa & Frères, l’un des plus grands exportateurs locaux de mangues fraîches au Mali et membre du COLEACP.

ETS Yaffa & Frères est membre du COLEACP depuis 2007. Au cours des 12 dernières années, l’entreprise a bénéficié d’appuis techniques et de formations dans le cadre des programmes du COLEACP afin d’obtenir et de conserver la certification d’agriculture biologique, la certification GLOBAL.G.A.P. et la norme BSCI (Business Social Compliance Initiative) sur le lieu de travail.
Depuis 2019, Yaffa travaille avec le service de développement commercial du COLEACP sur la première révision de son plan d’affaires, et sur la manière d’approcher les investisseurs mondiaux. En février 2020, durant le salon Fruit Logistica à Berlin, le COLEACP a présenté le Directeur Général de l’entreprise à Injaro Investments Limited, le conseiller en investissement du Fonds ABC. Avec le consentement préalable de l’entreprise, des informations ont été partagées avec Injaro sur le partenariat actuel avec le COLEACP – activités techniques, rapport de durabilité (basé sur le système d’auto-évaluation de la durabilité du COLEACP), soutien commercial fourni jusqu’à présent, formations reçues, et l’état actuel du plan d’action individuel de Yaffa, signé en octobre 2018.

La demande d’ ETS Yaffa a été acceptée, et l’entreprise a maintenant bénéficié d’un financement du Fonds ABC de 250 000 € en fonds de roulement pour s’approvisionner en mangues et couvrir les coûts d’exportation connexes afin de répondre à la demande croissante du produit sur le marché européen. Ce financement permettra d’augmenter les ventes, de continuer à acheter des mangues auprès de 310 agriculteurs et d’employer 200 travailleurs saisonniers sur son site de conditionnement.

Solène Prince-Agbodjan, Directrice des investissements d’Injaro, a commenté les trois prêts : « Compte tenu des défis posés par la pandémie mondiale, nous sommes heureux d’avoir approuvé ces prêts à temps pour répondre aux besoins saisonniers en fonds de roulement de ces entreprises agroalimentaires qui contribuent toutes de manière importante aux économies rurales d’Afrique de l’Ouest. Nous félicitons les propriétaires des entreprises et les membres de l’équipe pour leur travail acharné et leur persévérance qui ont rendu cela possible. Nous nous réjouissons d’une relation longue et fructueuse entre ces entreprises prometteuses et le Fonds ABC ».

Deux des trois prêts du Fonds ABC concernent le secteur de la mangue (le second est accordé à ROCFED en Côte d’Ivoire), et permettent de financer des PME qui n’ont généralement pas accès aux financements locaux. Les institutions financières sont généralement réticentes à financer les activités liées à la mangue en raison de la courte saison de récolte qui ne dure que 3 à 4 mois par an.

ETS Yaffa & Frères est une entreprise malienne productrice et exportatrice de mangues fraîches. Les mangues sont conditionnées à Bamako, dans une station de l’entreprise et dans une station commune du Plaza. L’entreprise exporte la plupart de ses produits (67%) vers l’Europe (France et Pays-Bas), 30% vers le marché régional (Maroc et Gabon), et 3% sur le marché local. Elle est certifiée GLOBALG.A.P. et GRASP.
Yaffa envisage d’aménager un verger moderne, d’installer une chambre froide et de construire une grande unité de transformation des fruits pour le marché d’exportation. L’unité de transformation est destinée à produire des mangues séchées et du jus de mangue et autres fruits.

Le ABC Fund (Agri-Business Capital) un fonds d’impact à financement mixte qui fournit un financement catalytique aux segments mal desservis mais rentables des chaînes de valeur agroalimentaires dans les pays en développement.

Cet appui commercial est fourni par le programme Fit For Market, mis en œuvre par le COLEACP dans le cadre de la coopération au développement entre l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OACPS) et l’Union européenne, et cofinancé par l’Agence française de développement (AFD).



Translate »