NEWS

Accord COLEACP-CABI pour une collaboration renforcée sur les questions SPS internationales

Le COLEACP et CABI ont signé un protocole d’accord afin de travailler ensemble sur des domaines clés concernant les mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) dans le monde.



L’accord vise à renforcer la sécurité sanitaire des aliments dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), via les mesures SPS – y compris les réglementations et les normes – aux niveaux local, national et régional.



L’accord répond notamment à l’objectif principal de CABI, qui est d’améliorer la vie des gens dans le monde entier en fournissant des informations et en appliquant l’expertise scientifique permettant de résoudre les problèmes de l’agriculture et de l’environnement. Il s’inscrit également dans la mission du COLEACP, qui est de développer un commerce inclusif et durable des fruits et légumes et plus largement des produits alimentaires, en mettant l’accent sur les échanges commerciaux des pays ACP entre eux et avec l’Union européenne.



Les domaines de collaboration entre CABI et le COLEACP comprennent un travail sur les réglementations et les normes, l’assistance technique dans la mise en œuvre de mesures SPS, l’évaluation de capacités, la formation et l’apprentissage en ligne, la recherche et l’innovation sur les moyens de gérer les risques SPS, ainsi que le partage d’informations et de matériel de communication pour les différentes parties prenantes.



Le Dr Daniel Elger, Directeur Général de CABI, a déclaré notamment : « CABI travaille depuis longtemps en partenariat pour aider les pays du monde entier à accroître leur capacité à améliorer leurs mesures sanitaires et phytosanitaires qui ont une incidence non seulement sur les moyens de subsistance des petits exploitants agricoles, mais aussi sur les économies nationales et la sécurité alimentaire mondiale. Cela inclut par exemple des projets récents au Burundi, au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie et en Ouganda. Je suis heureux que ce nouvel accord avec le COLEACP nous permette de diffuser davantage notre expertise commune et de travailler ensemble pour promouvoir des chaînes de valeur durables et un meilleur accès aux marchés pour les petits exploitants et les petites entreprises ».



L’une des premières initiatives sur lesquelles CABI et le COLEACP collaborent est un ensemble de formations digitales pour les praticiens de l’analyse du risque phytosanitaire qui leur permettra de développer les compétences pratiques nécessaires à la mise en œuvre réussie de ces analyses. La formation implique l’utilisation d’une variété de techniques et d’outils (vidéos, podcasts, tests, exemples, interviews, exercices) ainsi que l’interaction avec les formateurs des deux organisations.



M. Jeremy Knops, Délégué Général du COLEACP, a précisé : « Le COLEACP a une longue histoire de mise en réseau et de liaison avec les différentes parties prenantes de son champ d’action aux niveaux national, régional et international. Penser et agir en partenariat illustre et permet l’approche holistique du COLEACP, qui est intégrée à différents stades des chaînes de valeur horticoles, avec différents publics cibles privés et publics, et sur tous les marchés. Nous parlons ici d’un partenariat technique : une telle alliance doit fournir la capacité technique cohérente avec notre ambition globale d’un secteur horticole ACP-UE durable. Le COLEACP se réjouit de cette opportunité de travailler plus étroitement avec CABI pour faire avancer cette démarche ».



Translate »