NEWS

Formation des formateurs en matière de production éthique et de responsabilité sociale des entreprises

La formation des formateurs du COLEACP en matière de production éthique et de responsabilité sociale des entreprises s’est déroulée en deux étapes. En septembre 2020, pendant 3 semaines, une formation en ligne a été dispensée aux experts francophones. Sur les 19 experts sélectionnés, 14 ont participé et ont suivi avec succès la formation, qui comprenait des exercices pratiques et des présentations de groupe. Les participants venaient du Bénin, du Burundi, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de Madagascar, du Sénégal et du Togo. En janvier-février 2021, le cours sera dispensé en anglais – sur 4 semaines, car la première expérience a été assez intensive pour les participants. Les participants sont actuellement au nombre de 18, originaires du Ghana, du Kenya, du Nigeria, de l’Ouganda et du Zimbabwe, et d’autres restent à confirmer. Parmi les sujets abordés, citons
  • La démarche de la Responsabilité Sociétale des entreprises
  • Travailler avec les parties prenantes
  • Les droits humains
  • Relations et conditions de travail
  • Environnement
  • L’émergence des normes éthiques et leur signfication pour l’entreprise
  • Les normes volontaires privées relatives aux modes de production
  • L’évaluation de la performance durable ou éthique
  • Le challenge du 21eme siecle concernant l’environnement et le changement climatique
  • La commercialisation des produits éthiques et durables
Quelques témoignages sur les premières sessions :
Aujourd’hui, en tant que formateur, je peux et j’ai bien l’intention d’utiliser ces réalisations au profit des entreprises horticoles de mon pays. Par exemple, au Togo, nous avons décidé de soutenir et d’accompagner les entreprises qui le souhaitent dans la mise en œuvre d’une démarche RSE à travers l’identification des parties prenantes, l’élaboration de chartes de durabilité et de matérialité jusqu’à la communication des valeurs et de l’engagement de l’entreprise. Enfin, je tiens à remercier toute l’équipe du COLEACP pour l’opportunité qui m’a été donnée de participer à cette formation, et à féliciter les formateurs pour l’expertise, la bonne ambiance, l’harmonie du groupe, le travail d’équipe et la convivialité qu’ils ont su établir pendant les 3 semaines de formation. Ce fut une expérience extraordinaire.
« La notion de droits humains a été quelque chose de très important pour moi car les gens en parlent toujours mais je n’ai jamais fait le lien avec le secteur agricole ou les entreprises. Dans le secteur agricole, notamment en RD Congo, au Burundi et au Rwanda, l’enseignement des droits de ces travailleurs est essentiel car les salaires des journaliers sont imposés en raison de l’absence de syndicalisme. Je crois que le fait d’en parler pourrait changer la situation de ces personnes qui sont réduites à l’esclavage moderne. »
« Cette formation ne doit pas seulement s’adresser aux entreprises ou aux organisations agricoles mais doit être dispensée aux autres partenaires du COLEACP, notamment l’Etat à travers les ministères ou les collectivités locales, car ils sont concernés par le développement durable de ces entreprises et le bien-être des travailleurs et des consommateurs. »


Translate »