NEWS

Côte d’Ivoire : 1er plan d’action grâce au R-SAT

L’outil d’évaluation rapide du COLEACP (R-SAT) est un guide pratique étape par étape destiné à aider les autorités compétentes à travailler avec les parties prenantes du secteur privé pour réaliser une évaluation rapide du statut et du fonctionnement des systèmes SPS.

Grâce au programme Fit For Market SPS, la Côte d’Ivoire fait partie des premiers pays où l’outil R-SAT a été utilisé. Lors d’un atelier de lancement en juin 2021, la décision a été prise d’appliquer l’outil au système de contrôle national dans le secteur du Capsicum, tant pour les questions sanitaires sur le piment consommé localement que pour les questions phytosanitaires sur le piment destiné à l’exportation vers l’UE. Un groupe de travail technique a alors été mis en place, réunissant des représentants des acteurs de la filière horticole (autorités compétentes, producteurs, producteurs et exportateurs de piment, chercheurs et services d’appui à l’agriculture). Avec l’appui d’experts formés par le COLEACP, le groupe de travail technique a analysé les performances du système national de contrôle en Côte d’Ivoire et a identifié les besoins d’amélioration pour alimenter une proposition de plan d’action prioritaire pour le secteur du piment.

Le 27 octobre, un atelier de validation de ce plan d’action a été organisé par la Direction de la Protection, du Contrôle et de la Qualité des Végétaux du Ministère de l’Agriculture. L’atelier a réuni des représentants des autorités compétentes, du secteur privé de la filière Capsicum, des firmes phytosanitaires et des programmes et structures d’appui au développement de la filière, dont le Fonds Interprofessionnel de Recherche et de Conseil Agricoles (FIRCA). Les présentations des experts du COLEACP et de la DPVCQ ont d’abord rappelé le contexte et les enjeux qui ont conduit le COLEACP à développer le R-SAT, et la justification du choix de la filière Capsicum. Puis les experts ont présenté leurs conclusions et le plan d’action prioritaire qui, après une séance de questions-réponses, a été validé.


Le rapport et le plan d’action seront finalisés par la DPVCQ et partagés avec les principales parties prenantes.

Le COLEACP prévoit des réunions en Côte d’Ivoire avec la DPVCQ et d’autres partenaires techniques afin de soutenir un démarrage rapide de la mise en œuvre du plan d’action. La réalisation des actions et des recommandations résultant de l’application du R-SAT permettra d’améliorer le développement du Capsicum sur le marché local et la reprise des exportations vers l’UE grâce à la conformité aux réglementations phytosanitaires de l’UE.

Cette activité est soutenue par le programme Fit For Market SPS, mis en œuvre par le COLEACP dans le cadre de la coopération au développement entre l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et l’Union européenne.



Translate »