NEWS

Analyse de la gestion des pesticides dans les pays membres de la CPAC (Afrique centrale)

Dans le cadre de la mission « Analyse de la gestion des pesticides dans les pays membres du CPAC (Comité inter-états des pesticides de l’Afrique centrale), un atelier de restitution virtuel a été organisé le jeudi 3 juin en présence de représentants des 6 pays membres (Cameroun, Guinée équatoriale, Tchad, Congo, Gabon et Centrafrique).

Cette mission, démarrée en février 2021, s’inscrit dans le contexte d’un appui de la CPAC en vue d’accompagner les pays membres dans la mise en place de mesures phytosanitaires harmonisées et actualisées. Cela leur permettra de se protéger contre des risques liés à une mauvaise gestion des pesticides. Une liste de 40 recommandations a été établie pour 7 domaines d’activités qui sont :

  • La mise en place d’une politique phytosanitaire dans un contexte de développement durable
  • La mise en place d’un système d’homologation communautaire dans lequel la commission sous régionale d’homologation des pesticides ont un rôle crucial à remplir
  • La mise à jour de la réglementation et l’adoption de codes de bonne conduite en matière de commerce des pesticides
  • La gestion effective des opérations de contrôles officiels et d’inspections par les Autorités compétentes
  • La création de laboratoires
  • Le respect des bonnes pratiques sur le terrain
  • La gestion efficiente de la problématique des stocks de produits obsolètes et autres déchets dangereux

Compte tenu de la divergence des insuffisances liées à la gestion des pesticides au niveau des six Etats de la CEMAC, il a été proposé que chaque pays construise son propre plan d’action en concertation avec le CPAC en identifiant les recommandations pertinentes adaptées au Pays parmi la liste des 40 recommandations formulées.

L’intensification de la durabilité est au cœur des programmes du COLEACP. Elle permet d’accroître la productivité tout en contribuant positivement au climat, aux écosystèmes et à l’environnement. En particulier, nous encourageons la lutte intégrée contre les parasites (IPM) et aidons les producteurs à les contrôler tout en minimisant les impacts négatifs sur l’humain ou l’environnement. Lorsque les produits phytopharmaceutiques (PPP) constituent un élément important d’un système de lutte intégrée, le COLEACP veille à ce que les producteurs aient accès à des produits appropriés, les moins nocifs possible, et qu’ils puissent les utiliser en toute sécurité.

Le Comité inter-états des pesticides de l’Afrique centrale (CPAC) est une Institution Spécialisée (IS) de l’Union Economique de l’Afrique Centrale (UEAC) ayant son siège à Yaoundé (Cameroun). La mission de cette Institution Spécialisée est de coordonner la gestion concertée des pesticides dans l’espace CEMAC en favorisant l’amélioration et l’harmonisation des cadres législatif, règlementaire et infrastructurel en vue d’accroitre la durabilité et la compétitivité des productions agricoles.

Cette activité est soutenue par le programme Fit For Market SPS, mis en œuvre par le COLEACP dans le cadre de la coopération au développement entre l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et l’Union européenne.



Translate »