NEWS

Revue de presse : politique

MONDIAL

Financement des Objectifs de développement durable

La Banque européenne d’investissement (10 décembre) a rejoint un groupe de 11 banques multilatérales de développement (BMD) et le Fonds monétaire international pour lancer le tout premier rapport conjoint sur le financement des objectifs de développement durable. Ce rapport est publié à la fin d’une année critique, qui aura vu la pandémie Covid-19 menacer d’inverser les progrès réalisés dans le cadre des objectifs de développement durable. En réponse à ce constat, les BMD ont collectivement mobilisé un ensemble de mesures mondiales à hauteur de 230 milliards de dollars US pour 2020 et 2021 afin de réduire l’impact de cette pandémie. Avant la fin de 2020, 75 milliards de dollars US seront consacrés aux pays les plus pauvres du monde.

ACP-UE

Nouvel accord de partenariat UE/ACP

Les négociateurs en chef de l’Union européenne et de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) sont parvenus à un accord politique sur le texte d’un nouvel accord de partenariat qui succédera à l’Accord de Cotonou (Commission européenne, 3 décembre). Une fois signé et ratifié, l’accord guidera la coopération politique et économique entre l’UE et les États 79 membres de l’OEACP pendant les 20 prochaines années. Ensemble, l’UE et les membres de l’OEACP représentent plus de 1,5 milliard de personnes et plus de la moitié des sièges aux Nations unies. Bien qu’un accord politique ait été trouvé, l’application de l’Accord de Cotonou sera encore prolongée jusqu’au 30 novembre 2021, à moins que le nouvel accord n’entre en vigueur ou ne soit appliqué provisoirement avant cette date.

Déclaration de la société civile africaine sur le partenariat Afrique-Union européenne

Une large alliance d’organisations de la société civile et d’organisations confessionnelles de toute l’Afrique a fait part de ses préoccupations et recommandations concernant la stratégie 2020 de l’UE avec l’Afrique (News Ghana, 1er décembre), en soulignant notamment le rôle de l’agriculture familiale et de la production alimentaire à petite échelle. La déclaration décrit comment la terre et l’agriculture sont perçues différemment en Afrique, et ne peuvent être traitées de la même manière qu’en Europe. La déclaration énonce une série d’impératifs dans l’élaboration de la stratégie UE-UA. Elle met particulièrement l’accent sur l’agroécologie, en soulignant que le Centre de connaissances sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle mondiale de la Commission européenne reconnaît que l’agroécologie peut jouer un rôle clé dans l’amélioration de la résilience ; et en précisant les liens entre l’agroécologie et la réalisation des Objectifs de Développement Durable.

Nouvelle fondation Afrique-Europe et nouveaux groupes stratégiques

Le 2 décembre, la Fondation Afrique-Europe a été créée par Friends of Europe et la Fondation Mo Ibrahim, en partenariat avec l’ONE et l’Africa Climate Foundation (Commission européenne, 2 décembre). La Commission européenne travaille également avec un consortium composé de Friends of Europe, de la Fondation Mo Ibrahim et de l’Ipemed pour établir cinq groupes stratégiques – sur la santé, le numérique, l’agriculture et les systèmes alimentaires durables, l’énergie, et le transport et la connectivité. Les cinq domaines d’intervention figurent en bonne place dans la communication conjointe du 9 mars intitulée « Vers une stratégie globale avec l’Afrique« . La nouvelle Fondation Afrique-Europe jouera un rôle de rassembleur pour les cinq groupes stratégiques.

Nouvelle présidence de l’UE : les relations avec l’Afrique figurent parmi les priorités

La présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne débutera le 1er janvier 2021. Les priorités au niveau mondial comprennent le renforcement du rôle de l’Europe dans le monde sur la base de l’ouverture, d’un multilatéralisme efficace et du renforcement des partenariats internationaux, et plus particulièrement « en accordant une attention particulière à l’établissement de relations plus étroites et plus dynamiques entre l’UE et l’Afrique ». Voir www.2021portugal.eu/en/programme/priorities/

Le Cirad et Enabel s’associent pour le développement agricole africain

Le 8 décembre, le Centre français de recherche agronomique pour le développement international (CIRAD) et l’Agence belge de développement (ENABEL) ont signé un accord de coopération en Afrique (Commodafrica, 11 décembre). Les thèmes abordés concernent les questions agricoles, forestières et agroalimentaires. Les premières activités devraient avoir lieu au cours du premier trimestre 2021 en République Démocratique du Congo dans le secteur de l’huile de palme.

AFRIQUE

AfCFTA : opportunités commerciales pour les femmes et les jeunes en Afrique

Le PNUD, en partenariat avec le secrétariat de la zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA) et la Commission de l’Union africaine (UA), a lancé le rapport sur l’avenir : Making the AfCFTA Work for Women and Youth (PNUD, 3 décembre). Le rapport présente des histoires de jeunes et de femmes dans les secteurs de la santé, de la création, de l’éducation numérique, de la technologie, de l’agriculture et de la vente au détail. Il présente les efforts et les stratégies en cours pour que les gouvernements et les institutions de développement puissent s’assurer que les femmes et les jeunes entrepreneurs tirent le meilleur parti de la zone de libre-échange africaine.

Facilité d’ajustement de l’AfCFTA d’un milliard de dollars

Afreximbank a mis en place une facilité d’ajustement de l’Accord de libre-échange continental africain (AfCFTA) d’un milliard de dollars afin d’aider les États membres à s’adapter au nouveau régime commercial et aux pertes soudaines de recettes tarifaires résultant de sa mise en œuvre (The Nation, Nigeria, 9 décembre). En outre, Afreximbank et l’Union africaine (UA) ont développé le Système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS), une application mobile destinée aux entreprises. Selon Afreximbank, la suppression des barrières tarifaires et non tarifaires grâce à la mise en œuvre de l’accord de libre-échange sur le continent africain devrait permettre d’accroître le commerce entre les pays excédentaires et les pays déficitaires, ainsi que réduire les niveaux de contrebande.

Une nouvelle pomme de terre africaine résistante au mildiou

Des chercheurs de l’Organisation nationale de recherche agricole de l’Ouganda et du Centre international de la pomme de terre ont mis au point une nouvelle variété de pomme de terre qui résiste au mildiou (Science Alert, 13 décembre). En utilisant de nouvelles techniques moléculaires, ils ont transféré des gènes de résistance au mildiou dans la variété de pomme de terre populaire d’Afrique de l’Est, Victoria. La nouvelle variété, connue sous le nom de 3R Victoria, est presque identique à la variété que les agriculteurs plantent actuellement en Ouganda, avec la différence cruciale qu’elle a une résistance complète à l’agent pathogène du mildiou.

Tchad : la Banque européenne d’investissement soutient la croissance numérique, les investissements du secteur privé et le commerce

La Banque européenne d’investissement (BEI) a approuvé trois nouvelles initiatives visant à renforcer le développement économique et social au Tchad (BEI, 11 décembre). Il s’agit notamment du premier soutien ciblé de la BEI en faveur de la numérisation et de la connectivité rurale dans le pays ; du premier programme de financement du secteur privé de la BEI visant à accélérer les investissements des entreprises et à aider les entreprises dans les secteurs les plus touchés par la Covid-19 ; et du soutien visant à permettre au Tchad de bénéficier de l’adhésion à l’Agence africaine d’assurance commerciale (ATI/ACA) en facilitant le commerce et l’investissement.

EUROPE

Nouvel instrument de coopération au développement et de coopération internationale de l’UE

Le Parlement européen et le Conseil sont parvenus à un accord politique sur l’instrument de coopération au développement et de coopération internationale de l’UE pour 2021-2027. (Parlement européen, 15 décembre). Doté d’un budget de 70,8 milliards d’euros, le nouvel instrument soutiendra le développement durable et des partenariats plus solides dans les pays voisins de l’UE, en Afrique, en Asie, en Amérique, dans le Pacifique et dans les Caraïbes, avec au moins 26 milliards d’euros pour l’Afrique subsaharienne.

Brexit : Freshfel Europe appelle à la clarté

Freshfel Europe (7 décembre) appelle l’UE et le Royaume-Uni à faire un dernier effort conjoint pour conclure les négociations sur un accord commercial global avant la fin de l’année. Elle exhorte les deux parties à accélérer le dialogue sur les mesures techniques, de facilitation des échanges et d’urgence afin de minimiser les perturbations de la congestion portuaire en janvier 2021 et au-delà. Il s’agit notamment de clarifier davantage les contrôles à l’importation et les sites intérieurs, la certification électronique et les circuits accélérés pour les produits hautement périssables.



Translate »